Accueil

Bonjour,  je suis

Mickael Asseline

Je suis  un technicien.

A propos de moi

Qualités

PASSIONNÉ

Depuis tout petit, je suis passionné par l’informatique et les nouvelles technologies.

ENTREPRENEUR

Pour mener à bien tous mes projets, j’ai créé 2 entreprises :    PC-Info & Paths-Tech.

MOTIVÉ

Quelques soit les obstacles, je suis prêt et motivé pour tous les surmonter !

PERSÉVÉRANT

Lorsque je rencontre un problème, je ne lâche rien tant que je n’ai pas trouvé la solution.

Processus de travail

DISCUTION

IDÉE

PLAN

INSTALLATION

TEST

DEPLOIEMENT

Fun Fact

14 Sites internet créés

72 Tutoriels publiés

0 Café

Beaucoup de nuits blanches

Parcours

EXPÉRIENCES

2017 – Maintenant

Administrateur Systèmes et Réseaux

Ocineo

Je travail actuellement dans une société de prestataires informatiques. Nous gérons l’infrastructures de plusieurs PME.

2016 – 2017

Prestataire informatique

Allance

Installation, maintenance et support utilisateurs pour les clients de la société Allance.

2016

Micro-Entrepreneur

PC-Info & Paths-Tech

Afin de mener à bien mes différents projets, j’ai créé deux entreprises, la première pour de la maintenance informatique et la seconde pour du développement de logiciels.

FORMATIONS

2017 – 2019

BTS SIO SISR

CFA Insta, Paris

En cours d’obtention.

2014 – 2017

BAC PRO SEN

Lycée Galilée, Paris

Obtenu avec la mention Très bien.

Télécharger le CV

Informatique

Réseau

Développement Web

Script et automatisation

Windows

Linux

MacOS

TÉMOIGNAGES

Fabrice Quercy

CEO – Ocineo

Mickael Asseline travaille pour Ocineo depuis un an et demi. Il a soif d’apprendre et de découvrir de nouvelles technologies. Il est également très pédagogue et à l’écoute des utilisateurs. Débrouillard et inventif, il sait toujours trouver une solution.

Patrick Delcruzel

Gérant – Allance

Un jeune plein de talents et passionné avec un bel avenir devant lui !

Johan Thiesson

CEO – VeryGames

Mickael a su se montrer attentif et curieux tout au long de son stage.

Il n’a pas rechigné à la tache, et a été productif en nous aidant dans plusieurs domaines, malgré la courte durée du stage.

Il a une grande facilité d’apprentissage et sait également faire preuve d’initiative.

Portfolio

BTS SIO SISR

pp ticketing

E6 – SpiceWorks Help Desk

Table des matières I - Présentation de l’élève. II –...
Read More

E4 – Fiche Situation 1

Table des matières I - Présentation de l’élève II –...
Read More

E4 – Fiche Situation 2

Table des matières I - Présentation de l’élève. II –...
Read More

E6 – La veille technologique

Veuillez suivre ce lien : Veille Technologique
Read More

E6 – Cachet

Table des matières I - Présentation de l’élève II –...
Read More

E6 – Inventaire avec OCS

  Table des matières I - Présentation de l’élève II...
Read More

E6 – Migration AD avec script PowerShell

Table des matières I - Présentation de l’élève II –...
Read More

E6 – NextCloud

  Table des matières I - Présentation de l’élève II...
Read More

E6 – SpiceWorks Network Monitor

Table des matières I - Présentation de l’élève II –...
Read More
bts

E4 – Présentation

Inventaire et surveillance & HelpDesk
Read More
PP

E6 – Présentation

OCS, NextCloud, ADManager Plus, Status, SpiceWorks & Powershell
Read More

Mes projets

pp seek

Vidéo : Seek-Last

https://youtu.be/5P4lhuJfb1U Pour un projet personnel, je me suis lancé dans...
En savoir plus
pp ris - Copy

Vidéo : RIS Informatique

https://www.youtube.com/watch?v=pchBAkKLhgU Durant mon stage de terminal, j'ai produit une vidéo...
En savoir plus
pp vg

Vidéo : Intro + Montage VeryGames

https://www.youtube.com/watch?v=XTFITUTzIfU Lors de mon stage de seconde, j'ai pu produire...
En savoir plus
pp simo

Vidéo : Motion Design

https://youtu.be/7o-uUNq2XpY Dans le cadre d'un de mes projets, j'ai créé...
En savoir plus

Seedbox : un partage de données en masse

But du projet : Partager une bibliothèque de systèmes et...
En savoir plus

Un Adblock intégré au réseau

But du projet : Se débarrasser des pubs sur tous...
En savoir plus

Serveur de domotique

But du projet : Centraliser tous mes objets connectés afin...
En savoir plus

NAS sous Xpenology

But du projet : Sauvegarder mes données, pouvoir les partager...
En savoir plus

Page Statut live

But du projet : Une page Web (status.papamica.fr) regroupant le...
En savoir plus

Serveur ESXi

But du projet : Un ESXi est un hyperviseur permettant...
En savoir plus

Labo-Tech

Description du projet : Labo-Tech est une base de connaissances...
En savoir plus

Veille Technologique

La domotique

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

J’ai étudié et suivis la domotiques sous différents aspects :

  1. Les équipements, les différents modules vendus par les grandes marques dans le domaine.
  2. Les protocoles de connexion, il existe plusieurs standards de communications entres ces équipements.
  3. Les serveurs de domotiques, afin de centraliser et de faire communiquer tous les équipements entre eux.

 

1 – Les équipements :

Depuis maintenant plusieurs années, beaucoup de marques sont entrées dans le marché de la domotique. Pour n’en citer que quelques unes, voici les principales :

Philips avec sa gamme Hue (ampoules, leds, luminaires, interrupteurs, etc…).

TPLink avec sa gamme Kaza (Prises connectés).

Google avec sa gamme Nest (thermostats connectés) mais aussi avec son assistant vocal Google Assistant (et tous ses dérivés comme le Google Home).

Amazon avec son assistant vocal Alexa et sa gamme Echo (enceintes connectés).

Xiaomi avec sa gamme Yeelight (ampoules, leds, luminaires, etc..) mais aussi avec un grand nombre d’interrupteurs et de capteurs (caméras, température, pression, humidité, fumée, ouverture, mouvement, etc…).

SonOff avec ses interrupteurs électriques connectés.

 

2 – Les protocoles de connexion :

Pour que tous ces équipements puissent communiquer entre eux, ils utilisent différents protocoles (dans notre cas nous parlerons que des protocoles à courte portée) :

Z-wave

Z-wave est un protocole de communication dédié à la domotique. Ce protocole sans fil est facile à installer et offre une portée de 30 mètres. Z-Wave est un réseau maillé, impliquant que tous les objets connectés au système émettent des données et peut relayer celles émises par ses voisins. Le réseau maillé va permettre d’élargir la portée des appareils. Le Z-Wave est une technologie bidirectionnelle à retour d’état permettant de garantir la bonne exécution des ordres. Très rapide et beaucoup plus sûre par l’utilisation d’un code sur 32 bits qui bloque tout équipement ne disposant pas du bon code.
Z-Wave utilise une technologie radio de faible puissance dans la bande de fréquence de 868,42 MHz.

Ce protocole permet de connecter jusqu’à 232 appareils. Le Z-Wave est utilisé par un large éventail de produit et permet d’équiper sa maison pour un budget bien inférieur à certaines technologies filaires tout en garantissant fiabilité et sécurité. De plus, Z-wave utilise un protocole bien plus simple que les autres permettant un développement plus simple et plus rapide.

Zig bee

Comme le Z-wave, Zigbee est un réseau maillé. Zigbee permet de transférer un nombre de donné plus important que le Z-wave et est moins chère et plus facile d’utilisation pour les fabricants d’objet connecté que le Z-wave ou Bluetooth. Cependant, la portée moyenne pour le Zigbee n’est que de 100 mètres.

Zigbee est basé sur le protocole IEEE802.15.4, un réseau sans fil industriel qui opère à 2.4Hz ciblant les applications qui reçoivent une faible quantité de données sur une zone limitée comme une maison ou un bâtiment.

Zigbee présente de nombreux avantages tel qu’un fonctionnement basse consommation, sécurité, robustesse, une grande évolutivité et se retrouve en bonne position pour les systèmes machine to machine et applications IoT.

Wi-Fi

Universel, le Wi-Fi permet de transférer rapidement un grand nombre de données. Le Wi-Fi est une technologie de transmission haut-débit sans fil qui utilise les ondes radio. Il s’agit de la dénomination de la norme IEEE 802.11 qui est le standard international décrivant les caractéristiques d’un réseau local sans fil (WLAN). Le protocole 802.11b autorise un débit de 11 Mbits à 22 Mbits par seconde, alors que le protocole 802.11g permet d’atteindre un débit théorique de 54 Mbits/s. La technologie utilise la radio fréquence pour permettre à deux appareils de communiquer entre eux. Cette technologie est communément utilisée pour connecter des routeurs aux ordinateurs, tablettes et smartphones. Le Wi-Fi peut également être utilisé pour connecter des objets. La technologie Wi-Fi est la technologie la plus répandue. Cette technologie utilise une large bande passante et requiert une importante quantité d’énergie. Cette solution consomme donc beaucoup d’énergie et les composants nécessaires sont coûteux ce qui fait que la plupart des concepteurs d’objets connectés évitent cette technologie.

Bluetooth

Le Bluetooth établit une connexion sécurisée de proximité. L’unique problème de cette technologie est que les objets connectés doivent être proche et à distance réduite. Cependant, le fait que la connexion se fasse sur une courte distance va réduire les risques d’interception du signal.

Le système Bluetooth opère dans les bandes de fréquences ISM* (Industrial, Scientific and Medical) 2,4 GHz dont l’exploitation ne nécessite pas de licence vu la faible puissance d’émission et le risque faible d’interférences. Cette bande de fréquences est comprise entre 2 400 et 2 483,5 MHz.

Le Bluetooth est une technologie utilisée pour envoyer des informations sur de courte distances. Cette technologie est en général utilisée sur des appareils connectés aux téléphone et tablette. Le Bluetooth Low energy utilise lui moins d’énergie que le Bluetooth standard et est utilisé en général sur des objets connectés dans le but de transmettre des données sans compromettre la batterie. Le Bluetooth Low energy est très largement utilisé dans le monde. Pratiquement tous les smartphones sont équipés de cette technologie qui offre une portée d’environ 60 mètres et qui consomme moins d’énergie que le Wifi. Aujourd’hui le Bluetooth low energy, appelé Bluetooth Smart, est supporté par la majorité des smartphones, ordinateurs et systèmes d’exploitation. Cela lui offre un avantage notable dans le cadre des objets connectés étant donné son intégration répandue dans les smartphones et autres appareils mobile.

 

3 – Les serveurs de domotique :

Comme nous venons de le voir, ces différents protocoles ne sont pas forcément compatible entre eux, et pour qu’un équipement fonctionnant en Wi-Fi puisse communiquer avec un équipement en Bluetooth il faut un intermédiaire : un serveur de domotique.

Je vais me concentrer sur les solutions OpenSource, celle que j’ai moi même mise en place.

Home Assistant

homeassistant

Développé entièrement dans le language Python, Home Assistant peut être installé en deux lignes de commande sur n’importe quelle machine pouvant faire fonctionner ce language (Windows, Linux, macOS). Le Raspberry Pi est une plateforme toute destinée pour Home Assistant. Avec le WiFi de la version 3, c’est un vrai plaisir à installer et à utiliser. Une application mobile compagnon est en cours de développement. D’un simple hobby, Home Assistant est devenu en quelques année un projet majeur entouré d’une communauté très importante et active. Même si toute la configuration doit se faire via des fichiers de configuration, le language employé (YAML), est très simple d’utilisation et de nombreux exemples sont disponibles.

OpenHAB

openhab

OpenHAB reste un logiciel domotique majeur soutenu par une très grande communauté. Il dispose de son application mobile. Seule ombre au tableau, toute l’interface doit être programmée. Pas évident pour les débutants. Heureusement dans la prochaine version, il sera possible de tout configurer via une interface graphique. Compte tenu de son succès actuel, OpenHAB devrait encore plus s’imposer.

Domoticz

domoticz

Domoticz a été lancé en 2012. Aujourd’hui, c’est un logiciel domotique qui est incontournable. Ce n’est pas le plus beau, le plus configurable ni le plus rapide, mais tout fonctionne simplement. Domoticz peut s’installer sur quasiment tous les systèmes (PC Windows, Raspberry, Linux, macOS, NAS). Il n’y a aucun plugin a ajouter dans Domoticz.

Domoticz est accessible via une interface web, une application mobile iOS et Android.

Jeedom

Source : jeedom

La force (qui fait aussi quelque fois sa faiblesse) de Jeedom et son architecture par plugins. Une communauté très active a développé un grand nombre (plus de 250) de composants additionnels en tout genre (Waze, S.A.R.A.H, Nest…).Jeedom qui est devenu en quelques années la référence des serveurs domotique francophones. Jeedom propose une version Open Source totalement gratuite et des box pré-configurées avec des services en ligne (sauvegarde, plugins officiels inclus…). Cette solution permet à Jeedom de trouver un équilibre financier gage de pérennité. Vous pouvez toutefois installer Jeedom vous même sur un Raspberry Pi 3 par exemple et installer les plugins dont vous avez besoin. Un grand nombre sont gratuits mais il faudra de temps en temps sortir sa carte bancaire (quelques euros) pour certains modules.

Méthodes utilisées

Afin de suivre les actualités informatiques mais aussi l'High Tech en générale, j'ai mit en place différents outils :

Les sites Web

Parmi tous les sites que je suit, certains sorte du lot pour leur qualité d'écriture et la qualité des informations :

  • Korben.info : ce blog est tenu par Manuel Dorne, un passionné d'informatique qui est à l'origine de la société YesWeHack, une société spécialisé dans le BugBounty (chasse aux failles de sécurités).
  • 01net.com : 01net est un site web français d’information spécialisé dans les nouvelles technologies et l’actualité des produits high-tech.
  • ZDnet.fr : ZDNet est un réseau de sites web spécialisés dans les nouvelles de technologie.
  • KultureGeek.fr : Site de news sur tous ce qui peux toucher à la culture Geek.
  • iAddict : Site de news tenu par la même équipe que KultureGeek se focalisant sur l'univers Apple.

 

Les applications

C'est très souvent dans les transports que j'aime lire les articles sur l'high tech et sur l'informatique, quoi de mieux que d'installer certaines applications directement sur mon téléphone ?

  • KultureGeek & iAddict : les mêmes articles que sur les sites précédemment cités mais avec les notifications push.
  • Google News : cette application regroupe l'ensemble des articles publiés sur internet sous formes de catégories avec la possibilité de s'abonner à certains sujets.

Les autres outils

Voici quelques autres outils que j'utilise au quotidien :

  • Youtube : énormément de chaînes YouTube parle d'High Tech (mention spécial à : Leo Duff, NowTech, TechNews&Test)
  • Les flux RSS : beaucoup de site propose leurs articles sous forme de flux RSS.
  • Google Alerte : cet outil permet de créer des alertes en fonctions des sujet avec le moteur de recherche de Google.

 

Articles de presses

Labo-tech

Labo-Tech est une base de connaissance avec un forum que j’ai créé en 2018 afin de partager mes connaissances.

C’est un projet que je continu d’alimenter dès que j’ai le temps, mon but est d’y regrouper tous les tutoriels qu’aurai besoin un administrateur système et réseau.

Vous pouvez consulter ce site en suivant cet URL :

Labo-Tech.fr

Contact

Suivez-moi !

Laissez moi un message !